24FPS 64 : Interstellar (Part. 2)

Draven 23 03:36
Après avoir passé en revue la filmo de Christopher Nolan dans la première partie de l'émission, il est grand temps de spoiler dans cette seconde partie de 24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler, consacré à Interstellar !
Jérôme et Julien confrontent leurs avis, tentent d'exposer quelques théories scientifiques, et font la liste de tous les films de SF qu'ils ont retrouvé dans Interstellar dans cette seconde partie de l'émission où le scénario du film est bien entendu décortiqué en détails.



Bonne écoute, et on compte sur vous pour nous donner votre avis sur les intentions de Mann ou sur les informations données sur Murph tout à la fin du film.

Pour écouter EPLA n°16 (avec Jérôme/Draven) consacré à 3 films/nanars chez Podsac (dont un classique de la SF qui partage une petite partie de son scénario avec Interstellar), cliquez ici.

Crédits musicaux : Day One Dark de Hans Zimmer, issu de l'album Interstellar - Original Motion Picture Soundtrack (2014), et '39 de Queen, issu de l'album A Night At The Opera (1975)

Related Posts

thriller 5959294038551019598

23 commentaires

Le Norad, c'est l'organisme que pirate Mathew Broderick dans Wargames les gars ;-)

Concernant Interstellar, j'ai un avis positif mais mitigé sur certains points:
- les planètes décevantes, puisqu'on n'explore que très peu ces décors nouveaux
- la dernière partie du film, beaucoup trop WTF et qui gâche quelque peu l'expérience.

On aurait pu avoir un chef d'oeuvre, on se retrouve juste avec un bon films comportant des défauts.

Salut vs deux, avant tout vos podcasts sont géniaux et m'aide par moment à reconsidérer certains films jugés pê un peu vite.

Pour interstellar autant la première partie me plait vraiment malgré, a mon sens, quelques ratés ou mauvais traitements, autant la deuxième partie j'ai vraiment plus de mal même si le pire, pour moi, est ce que nous infligent les 4,5 dernières minutes du film.

Pour les intentions de Mann, moi j'ai compris qu'il souhaitait finir la mission et non repartir chez lui, mais je confirmerais cela, par une seconde session en VF cette fois la semaine prochaine.

C'est un avis qui revient souvent en effet, un bon film mais avec quelques défauts (même si ils m'ont peu gêné). Merci d'avoir partagé ton ressenti avec nous. ;)

Salut Joce, et merci d'avoir pris le temps de nous laisser un commentaire (même si c'était pour soutenir la version de Julien concernant les intentions de Mann) !

Je constate que de nombreuses personnes semblent déçues par la dernière partie du film, alors qu'en ce qui me concerne c'était plutôt un crescendo d'émotions et de tension. Mais je me doutais que ce film ne ferait pas l'unanimité, et je te remercie d'être passé nous en parler.

Salut les gars, belle initiative ce podcast.
A voir les commentaires et differentes critiques, j'ai l'impression que les personnes qui n'ont pas aimé le film sont celles qui ne l'ont pas compris ou du moins qui n'ont pas les notions suffisantes pour l'apprécier à sa juste valeur...
Parce que bordel pour ceux qui s'intéressent à la physique quantique et autre c'est juste magnifique, voir toutes ces théories applquées ou évoquées dans 1 film si gros budget c'est génial.
Encore une fois je pense qu' Interstellar requiert un certain background au risque de tomber dans des "c'est tiré par les cheveux", "il va trop loin", "il en fait trop", etc. Dans le Prestige il évoquait Tesla et là il va plus loin, comme un message envoyé: Recommencez à lever la tete et ne vous contentez pas de la vision qu'on veut vous donner du monde".
Et jsuis d'accord avec Draven, la 1ere partie est finalement rapidement éclipsée pour laisser place à un véritable voyage, crescendo d'émotions et sentiment de plénitude. Une expérience que je n'avais plus ressentit depuis bien longtemps au cinéma!

Pour ce qui est de la boucle temporelle, il me semble que ce n'est pas à son propre passé qu'il donne des signes mais à son double d'une autre dimension, qui sera amené à son tour à répéter ce qu'a vécu Cooper et donner des signes à un autre double. Il y a bien un début et une fin, maintenant savoir si le cooper qu'on a suivi est celui qui a engendré la 1ere boucle... ça ferait l'objet d'une discussion intéressante!

Il y a un jeu qui est sortit à l'époque de la gamecube qui faisait allusion à ses boucles temporelles et qui en parlait plutôt bien, où l'on était amené à rencontrer son double et à interagir avec lui: Time Splitter future perfect (fps). A+!

Hello Tars aka Star ! Merci pour ton commentaire. En effet, comme je crois l'avoir dit dans l'émission, je suis persuadé que ceux qui n'aiment pas le film ne l'ont pas vraiment compris. Et même si Interstellar reste accessible au plus grand nombre, même sans avoir de connaissances scientifiques poussées, je suis sûr que ce sont ceux qui sont les plus familiers avec les théories évoquées qui apprécient le plus le film. Quoiqu'il y a aussi des haters qui prétendent que le film est bourré d'incohérences scientifiques, mais bizarrement ils ne prennent jamais le temps d'expliquer ces incohérences...

En effet, il me semble que la théorie de la relativité sert de base à certaines théories sur le mutlivers, et je n'avais pas pensé à cette forme d'explication qui me parait très intéressante également.

Je me souviens avoir entendu parler de Time Splitters : Future Perfect, mais je n'y ai jamais joué...

On semble d'accord c'est cool.
Pour aller plus loin dans l'explication ça voudrait dire que tous les Cooper avant lui ont échoué et sont morts, car comme le voudrait la quantique chaque fois qu'un choix est fait une branche parallèle se crée dans laquelle on a fait l'autre choix.
Mais ça engendre autre chose: ça voudrait dire que lorsqu'ils récupèrent Cooper dans l'espace à la fin, c'est peut-être les personnes d'une autre dimension qui le font (ça c'est du mindfuck lol).
Au fait la b.o. d'hans zimmer est sortit! C'est génial comme le fait de réécouter certains passages permet de se replonger dans le film...

Si tu veux j'ai trouvé ça sur Time splitter, un passage assez explicite en lien direct avec le film:
http://www.youtube.com/watch?v=onC9m3L6e7o
(regarde à 10:00 et 15:30) Dis-moi ce que t'en penses!

Salut.
Je suis d'accord avec vous dans l'ensemble sauf pour le perso de Tom.
C'est un homme qui a du finir de se construire sans son père (et rapidement après sans son grand-père et sa soeur qui se barre avec Brandt) qui lui dit avant de partir que c'est lui le nouveau chef de famille et qu'il devait prendre soin de la ferme. Et je pense que ça le guide jusqu'à l'extrême et jusqu'à devenir con mais je le trouve touchant même s'il prend que des mauvaises décision

Hello William ! Merci d'avoir pris le temps de nous laisser un commentaire. ;)
En effet, on peut être tentés de juger Tom sévèrement vu sa place d'antagoniste dans la seconde partie du film, mais les raisons de son comportement sont en effet bien présentes en amont.

salut, après avoir écoute la 1ère partie du podcast j'ai eu envie d'aller voir le film (j'ai trouvé un petit ciné qui le passait encore ) Je vous rejoins sur presque tous les points sauf pour celui du frère. Pour moi, ces choix sont tous à fait cohérents par rapport à sa formation "scolaire". En effet, autant sa sœur est contre le système imposé, autant lui n'a pas l'air de l'être et l'accepte facilement son destin prédéfini à être agriculteur. C'est son père qui à l'air de moins l'accepter. Du coup je pense que le personnage subit le formatage imposé par le système. Rien d'étonnant alors que dans le scénario du film il soit contre les soins médicaux. Si il a intégré l'idéologie de cette nouvelle société, alors il ne peut être que contre l'avis de sa sœur. C'est symbolique, il est un exemple de ce que le peuple pense et agis du coup comme on lui a appris à penser. Je suis allée chercher peut être un peu loin mon explication... Je suis d'accord sur le fait que le perso est mal amené mais je l'ai vu comme ça, ce n'est pas pour vous contredire mais pour partager mon point de vue, qu'en pensez vous ?

Hello Karine ! Je te remercie beaucoup pour ton commentaire car en effet, lorsque nous avons tenté de décoder le caractère de Tom, nous n'avons retenu que sa personnalité d'enfant et ses relations avec son père, mais j'avais complètement zappé son cursus scolaire et la propagande qui en découle (comme on le découvre plus tôt dans le film). Du coup, il est effectivement erroné de se contenter de penser qu'il est con pour tenter d'expliquer son comportement.

Il manque certainement quelque-chose dans le film pour bien illustrer cette continuité, mais il est vrai que tous ces éléments sont présents, et je m'en veux de ne pas y avoir pensé. Merci encore !

Podcast sympatique mais je suis peut etre un peu partial car j’ai bien aimé le film et c’est donc agreable d’ecouter un podcast qui n’en parle pas comme un nanar. Et puis je voulais revoir le film une seconde fois et finalement je ne l’ai pas fait du coup 4h de podcast c’est une bonne facon de le “revoir” différement.
Alors parler de la relativité c’est toujours un peu compliqué forcement, du coup ca va me permettre d’avoir le beau role et de faire quelques corrections apres coup c’est toujours plus facile.

voir suite...

-- Le wormhole ne permet effectivement pas d’aller plus vite que la lumiere. C’est juste un chemin plus court donc evidement vous arrivez avant la lumiere si vous demandez a la lumiere de prendre le chemin le plus long mais ca n’a rien a voir avec la vitesse. Si on part tout les 2 de Paris pour rejoindre Metz mais que moi je pars vers l’Est et que vous partez vers l’Ouest en passant par l’ocean atlantique, les US, la chine ect… J’arriverais probablement avant vous meme en y allant a velo et donc bien plus lentement.

-- Effectivement la dilatation du temps a bien ete prouvé et pas seulement dans l’experience evoqué avec l’avion, on cotoie ce phénomene au quotidien. Les horloges atomiques des satellites GPS sont obligé de prendre en compte la dilatation du temps en orbite, il faut aussi en tenir compte dans les accelerateurs de particule, la dilatation du temps nous est bien utile notement pour etudier certaines particules qui normalement ont une durée de vie extremement courte mais qui a grande vitesse on leur temps intrinseque ralentie ce qui leur permet de parcourir bien plus de distance avant de “mourir” et nous permet de les etudier. tout ca est effectivement tres concret.
Y a 2 causes distincte a la dilatation du temps, la vitesse et le champ gravitationnel, la combinaison des 2 peut donner des choses pas tres intuitive. Par exemple en orbite basse autour de la terre (l’ISS) le temps s’ecoule plus lentement (a cause de la vitesse élevé) mais en orbite plus haute comme un satellite GPS le temps s’ecoule plus vite (a cause du champ gravitationel faible). Mais c’est tres faible, faudrait passer une vie entiere dans l’ISS pour gagner une seconde sur les “terriens”

-- Vous avez répété plusieurs fois par inadvertance que plus la gravitation est faible plus le temps ralenti. C’est evidement l’inverse (d’ou le phénomene a proximité du trou noir sur la planete de Miller)

-- Le phenomene de dilatation du temps s’explique simplement par la relativité d’Einstein, le paradoxe du jumeau c’est tout autre chose auquel il ne vaut mieux pas faire allusion car c’est un probleme complexe qui n’a pas de raison d’etre evoqué ici (c’est un paradoxe que pose la relativité ou chacun des jumeaux se voit vieillir plus vite que l’autre et qu’on ne peut resoudre qu’en creuser plus loin la relativité restreinte en prenant en consideration les effets de l’accélération et de la contraction de l’espace)

-- Les chiffres de dilatation sur la planete de Miller ne sont effectivement pas tombé du ciel, apriori ca correspondrait a la dilation quand on est en orbite a 2 rayons d’un trou noir supermassif de 100 millions de masse solaire.

-- les gens ont un probleme avec les boucles temporels car ils cherchent absolument a comprendre comment la boucle est initié la premiere fois mais il n’y a pas de premiere fois et de seconde fois pas plus qu’il n’y a de passé/present/futur. D’un point de vue scientifique il existe un objet qui est l’espace-temps (c’est plus que la combinaison de l’espace et du temps, c’est un objet mathematique plus complexe que ca) et cette espace-temps existe integralement, donc le futur et le passé existe dès le “depart” si je puis dire. Y a pas de chronologie des evenements, l’essentiel est que la boucle soit coherente et ne change jamais justement (d’un point de vue scientifique y a pas non plus de place pour le libre arbitre dans cette espace-temps, c’est aussi le truc qui bloque trompe les gens). Y a aucun probleme a ce que murphy recoive du futur les coordonnées de la base militaire meme la “premiere fois” (y a pas de premieres et seconde fois, y a juste l’espace-temps unique et absolu)

-- Pour Mahn moi aussi j’ai compris qu’il a falsifié les datas pour pousser une mission a venir sur sa planete et ainsi rentrer chez lui car il n’a pas assumé jusqu’au bout sa mission suicide (puisqu’il n’etait pas prevu qu’on reviennent les chercher), ca m’a pas paru ambigu.

Je vais m’arreter la car c’est deja un bon pavé.

Et si vous voulez prolonger la reflection du film sur la dilatation du temps je vous conseille a tous un roman SF culte des années 70 qui n'a ete traduit que récement et qui s'appel "Tau Zero". C'est plutot court mais je vous promet que ca vous donnera le vertige, c'est garantie.

Et si c'est les belles boucles de temps qui vous plait alors je vous conseille vivement l'incontournable BD "Universal wars one" en 6 tomes, un beau cadeau de noel.

Merci beaucoup pour toutes ces précisions, et désolé d'avoir fait l'erreur concernant la gravitation et le ralenti. C'était effectivement non-intentionnel.

Mais surtout : merci pour ton soutien concernant les intentions de Mahn !!! :D

Ça m'intéresse, je vais essayer de me le trouver. Merci !

Salut a tous j'ai adore le film de a a z même si j ai été confus au moment du Dr mann
Mais ça ne ma pas sortie du film au contraire ce sentiments de confusion a ajouté de l intensite dans les scène suivantes. Donc j étais a mon paroxysme quand il a dit " I'm docking" .
D autre part je pense qu il faut être père pour comprendre pourquoi il a quitte sa fille si rapidement après l 'avoir retrouver
La chose la plus horrible pour un père c de voir mourrir son enfant .
Je comprends tout a fait leur décision a ce moment vu le contexte.

Je vous envie d avoir pu le voir au cinema malheureusement il n y a pas de projection VO sur mon île.
Interstellar est devenu mon second meilleur film après enemy .
Je ne me lasse pas de le reregarder encore et encore

Merci beaucoup pour tes commentaires ! Et sache que tu as tout notre soutien si tu es fan de VO et que tu n'as pas la possibilité d'en voir en salle... :(

Pour moi le professeur Mann n'a pas pété les plombs, pour moi c'est comme le titre de sa musique, c'est un lâche qui à froidement planifier son coup pour resté en vie et poursuivre lui même la mission, car il connait l’importance du projet. Je trouve ça assez logique que va faire Mann sur terre, à part mourir d’asphyxie ou de faim ?

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts