24FPS 75 : Jurassic World (feat. Jonathan part. 2)

Draven 3 12:07
22 ans après avoir débuté sous la houlette de Steven Spielberg, la saga Jurassic World revient (enfin ?) avec Jurassic World dirigé et co-écrit par Colin Trevorrow. Une bonne occasion pour 24FPS de se replonger dans l'univers des dinosaures en compagnie de Jonathan d'Anthropodcast/Voyagecast.
Dans cette seconde partie de l'émission, ce sont bien évidemment les spoilers qui sont à l'honneur puisque nous reprenons toutes les scènes du film pour nous livrer nos impressions et analyses détaillées !



Bonne écoute, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du film.

Retrouvez Jonathan sur Anthropodcast et Voyagecast.

Crédits musicaux : Welcome To Jurassic World et As The Jurassic World Turns de Michael Giacchino, issus de l'album Jurassic World - Original Motion Picture Soundtrack (2015)

24FPS 75 : Jurassic World (feat. Jonathan part. 1)

Draven Reply 14:09
22 ans après avoir débuté sous la houlette de Steven Spielberg, la saga Jurassic World revient (enfin ?) avec Jurassic World dirigé et co-écrit par Colin Trevorrow. Une bonne occasion pour 24FPS de se replonger dans l'univers des dinosaures en compagnie de Jonathan d'Anthropodcast/Voyagecast.
Dans cette première partie de l'émission, nous évoquons la longue genèse de ce 4ème film puis nous livrons notre avis sur le film, mais sans spoiler !



Bonne écoute, et à très bientôt pour la seconde partie.

Retrouvez Jonathan sur Anthropodcast et Voyagecast.

Crédits musicaux : Welcome To Jurassic World et As The Jurassic World Turns de Michael Giacchino, issus de l'album Jurassic World - Original Motion Picture Soundtrack (2015)

24FPS 74 : Ex Machina

Draven Reply 13:29
Quittons un peu le monde des blockbusters explosifs le temps d'une discussion autour de Ex Machina, le premier film d'Alex Garland qui explore la problématique de l'intelligence artificielle.
Dans la première partie de l'émission, Julien et Jérôme reviennent sur le parcours d'Alex Garland avant qu'il ne s'attaque à la réalisation, sans oublier le casting du film ainsi qu'un avis général sans spoiler. Puis, après le signal sonore (à 46 minutes et 30 secondes), ils reviennent sur les principales thématiques soulevées dans le film, sans forcément suivre la chronologie des scènes.



Bonne écoute, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé !

Crédits musicaux : Enola Gay de Orchestral Manoeuvres In The Dark, issu de l'album Organisation (1980)
Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts