24FPS HS Matrix Reloaded

Draven 2 09:12
On continue notre exploration de la saga Matrix dans 24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler, avec le second volet des aventures de Neo dans Matrix Reloaded.
Dans la première partie, Jérôme et Julien abordent cette fois les Animatrix, le jeu-vidéo Enter The Matrix, puis la production légèrement troublée des suites, avant d'évoquer tous les passages du film dans la seconde partie de l'émission qui débute à partir de 1:32:10 avec son signal sonore.

Bonne écoute, et n'hésitez pas à partager votre avis sur le jeu Enter The Matrix !


Crédits musicaux : Main Title de Don Davis, issu de l'album The Matrix Reloaded - The Album (2003), et Calm Like A Bomb de Rage Against The Machine, issu de l'album The Battle Of Los Angeles (1999)

Related Posts

sf 5654992354164728176

2 commentaires

((Autant vous avez raison de dire que c'est amusant de voir des "anti-woke" (encore ce terme..allez, anti-progressistes on va dire) etre fan de Matrix dans le précédent episode, autant ca l'est aussi d'etre anti-religions (surtout catholicisme, mais on dit "toutes les religions" pour ne pas assumer) et d'aimer Matrix, surtout en le prenant dans son interpretation brute. Elu "magique" qui vient sauver les hommes.))

--> C'est la raison pour laquelle la theorie de la double matrice (les 2 mondes sont des simulations) devient plus pertinente selon moi. Neo qui arrete les sentinelles, peut les sentir, vision dorée du 3eme episode ainsi que la scene du vaisseau ou elles passent à travers son corps etc.. Ce qui soutient aussi la these en y réflechisssant du Merovingien (rois merovingiens descendants de Jesus / Elu) qui était "comme vous". Alors oui Merv est un programme, mais dans cette logique, Neo l'est aussi. Peut-etre comme tous les autres "humains" qui seraient pour le coup des NPC (potentiels agents et voir M4 pour le mode "swarm"). Ce qui rapprocherait d'autant plus Neo avec Smith, et expliquerait l'attitude de Neo qui devient de plus en plus "machine" et Smith plus "humain"

Etc etc etc...

Je ne dis pas que c'est la these définitive ou la seule interprétation, mais la possibilité que c'en soit une et anime la discussion plus de 20 ans apres, en fait une oeuvre passionnante, comme Evangelion par exemple.

C'est une théorie intéressante, en effet. Bon, pour moi, la saga est plutôt une critique de cette notion d'élu, puisqu'après l'avoir portée aux nues dans le premier film, elle révèle que c'était un mensonge dans le second, puis elle nous montre que c'est en ne suivant pas la voie de l'élu dans le troisième que la situation arrive enfin à évoluer pour de bon. Mais je suis comme toi, ce n'est qu'une théorie parmi d'autres.

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Archives du blog

Search

Follow us

Like us

Popular Posts