2FPS 110 : Wonder Woman

Draven 1 06:11
Le DC Extended Universe continue sa route au cinéma avec l'arrivée de sa super-héroïne majeure Wonder Woman sous la direction de Patty Jenkins, un film qui semble enfin bénéficier des faveurs du public après trois long-métrages fortement critiqués.
Dans la première partie de l'émission, Jérôme et Julien évoquent longuement Wonder Woman, son créateur, son parcours dans les comics, sa carrière à la télévision et enfin les coulisses du film de Patty Jenkins. Ils donnent également leur avis sans spoiler, puis après le signal sonore qui retentit au bout de 1h39m05, ils reviennent sur les principales scènes du film avec des avis et des anecdotes.



Bonne écoute, et n'hésitez pas à partager votre avis sur la hype très exagérée qui entoure le film !

Crédits musicaux : Wonder Woman's Wrath de Rupert Gregson-Williams, issu de l'album Wonder Woman - Original Motion Picture Soundtrack (2017)

Related Posts

super-héros 7115029833280607165

1 commentaires

Salut ! Très bon épisode comme d'habitude !
Par contre, je ne suis pas du tout d'accord avec vous sur la fin du film. Je l'ai vu deux fois et la dernière était hier soir (donc le film est encore très frais dans ma tête).

Vous dites que lorsqu'elle tue Arès, les allemands arrêtent de se battre, que la guerre est fini et que ce n'est pas logique vis-à-vis de la seconde guerre mondiale et toutes les autres guerres qu'il y a eu après, que ses agissements entre ce film et BvS sont bizarres.

Je n'ai pas du tout compris la même chose du film. Arès lui dit que les humains sont méchants par nature et qu'ils cherchent à se faire la guerre, qu'il n'a que donné les outils mais ne les a jamais forcés à faire quoi que ce soit. Et pour moi, elle a compris cela. Et avant de tuer Arès, elle lui dit qu'il a raison, que les humains sont tout cela mais pas seulement, il y a aussi l'amour et que l'amour peut l'emporter sur les aspects négatif des humains (pas toujours, mais elle y croit).

Lorsqu'elle tue Arès, pour moi, rien ne change (il n'avait pas d'emprise sur eux, il était spectateur, donc aucun impact). On voit les allemands prendre les américains dans les bras, pas à cause d'Arès, mais à cause de Steve Trevor. Il a détruit le gaz (explosé 30sec avant), la menace est donc terminée, le traité de paix (qui est en train d'être signé pendant le combat) est signé, voilà pourquoi ils font la paix. Ils savaient tous que si cette mission échouait, ce serait la paix.
(Et puis il peut aussi y avoir un effet "Je viens de voir un dieu tuer un autre dieu, je vais pas faire le malin et me ranger de son côté").

Et pour moi, la phrase de Diana d'introduction et qui sert aussi de phrase de conclusion (qu'elle répète) confirme tout ça. Elle dit que les humains sont compliqués, qu'ils n'ont pas forcément une bonne nature mais qu'elle essaie de se battre pour essayer de rendre le monde meilleur.
C'est pourquoi, il est logique que la seconde guerre mondiale ai eu lieu même sans Arès. Peut-être qu'elle est intervenu dans le conflit, peut-être pas, mais elle n'a pas pu empêcher la guerre d'avoir lieu puisque c'est dans la nature de l'homme.

Par ailleurs, la scène finale où elle part sauver Paris, oui c'est bien dans le présent (juste après BvS) mais ce n'est pas "juste un autre conflit" ou un attentat (qui serait très mal vu). Pour moi il est assez logique que ce n'est que le début du film Justice League, le gros conflit qui va les réunir tous les super héros.

Au plaisir de vous réécouter ;)

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts