24FPS HS 2014 : Les films d'Avril/Mai/Juin

Draven 1 15:25
Ça fait un petit moment que nous n'avions plus enregistré d'épisodes hors-série dans 24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler. Mais c'est désormais chose faite, histoire de se remettre à niveau avant de continuer à évoquer les blockbusters de l'été 2014 dans nos futurs épisodes...
Donc dans ce hors-série, Jérôme et Julien évoquent sans spoiler les 13 films suivants :

- Nebraska d'Alexander Payne
- 47 Ronin de Carl Rinsch
- Divergente de Neil Burger
- The Rover de David Michôd
- Maléfique de Robert Stromberg
- Maps To The Stars de David Cronenberg
- 20 Feet From Stardom de Morgan Neville
- Jersey Boys de Clint Eastwood
- Transcendance de Wally Pfister
- Albert À l'Ouest de Seth MacFarlane
- Blue Ruin de Jeremy Saulnier
- Under The Skin de Jonathan Glazer
- Edge Of Tomorrow de Doug Liman

Et en toute fin d'émission, une petite partie avec spoilers revient sur Edge Of Tomorrow plus en profondeur.



Bonne écoute, et n'hésitez pas à partager vos impressions sur ces films !

Crédits musicaux : Can't Take My Eyes Off You de Frankie Valli, issu de l'album The Four Seasons Present Frankie Valli Solo (1967), et Can't Take My Eyes Off You de Boys Town Gang, issu de l'album Disc Charge (1982)

Erratum : contrairement à ce qui est annoncé à la fin de l'épisode, c'est bien la version originale du titre Can't Take My Eyes Off You de 1967 qui apparait dans le film Voyage Au Bout De l'Enfer sorti en 1978, tandis que la version disco date de 1982 et n'a aucun lien avec le film.

Related Posts

western 2510006880087039192

1 commentaires

J'ai vu très peu de films de la sélection, à part Nebraska, que j'ai bien apprécié et Albert à l'Ouest que j'ai trouvé vraiment mauvais aussi.
J'ai été très déçu de constater qu'aucun gag ne fonctionnait et que le scato et les blagues sous la ceinture dominaient tout le film.
Ce qui était drôle dans la bouche de Ted ne l'est pas ici, où aucun personnage ne fonctionne. Personne ne riait dans la salle d'ailleurs...

Concernant Edge of tomorrow, je partage votre enthousiasme et votre déception pour la fin. Le roman contient une fin bien plu surprenante...mais trop peu Hollywoodienne!

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts