24FPS 102 : La La Land

Draven 8 14:09
Dès le début de l'année, il est vendu comme le meilleur film de 2017 ! Il s'agit de La la Land de Damien Chazelle, et c'est donc un passage obligé pour 24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler.
Dès le début (sans spoiler) de l'émission, Julien et Jérome reviennent rapidement sur la carrière du réalisateur et évoquent la création du film musical qui lui tenait à cœur depuis plus d'une dizaine d'années. Ils livrent également leur avis sans rien dévoiler de l'histoire, puis vont plus loin dans les détails, les critiques et les anecdotes après le signal sonore qui retentit au bout de 51m40 et qui marque le début de la partie avec spoilers.



Bonne écoute, et n'hésitez pas à nous dire si la hype autour du film vous semble exagérée !

Crédits musicaux : Another Day Of Sun et City Of Stars de Justin Hurwitz, issus de l'album La La Land - Original Motion Picture Soundtrack (2016)

Related Posts

comédie musicale 241403813816798159

8 commentaires

Je vais tenter de vous expliquer pourquoi tout le monde a adoré et qu'est-ce qu'ils en retirent (j'espere que vous prendrez la peine de lire) :

- La La Land est tant adoré par la plupart des gens car justement ce n'est pas une comédie musicale à la Chantons Sous la Pluie et surtout pas à la Moulin Rouge (tuez-moi). Il n'y a jamais ce côté cucul la praline et grandiloquent et "regardez comme je danse bien". La scène d'ouverture est là pour rendre hommage nous installer dans le film par un gros numéro mais jamais on ne revient dans ce style par la suite, c'est par la suite de plus en plus personnel et très proche des personnages (remarquez qu'ils ne sont meme pas dans le numéro de début)

- C'est un véritable exploit de concilier le style des musicals avec une histoire forte et passionnante. Meme si très très simple, de manière aussi homogène. Jamais on ne se dit "ah la c'est le moment musical à se coltiner" quand un passage musical commence.

- Le duo d'acteurs est au sommet, compliqué de mieux tomber pour le coup niveau alchimie (Miles Teller/Emma Watson aurait pu plomber le film).

- Les moments comiques marchent tous et nous détache du 1er degré irritant des musicals. Pouce en l'air pour le comedic timing de Ryan Gosling.

- On est pas dans de la performance musical/chant/danse exceptionnelle c'est ça qui nous rapproche d'eux et qui modernise le film. La plupart des gens quand on leur demande si ils aiment ce style ils répondent "je deteste les comédies musicales" c'est un des styles qui met le plus de gens de côté, La La Land fait l'effort de nous en rapprocher finement.

- les fanatiques de comédies musicales anti-La La Land nous ressortent des "Rendez-nous Gene Kelly" ou des "Emma Stone n'a pas le coffre de Debbie Reynolds', mais c'est justement ce que ne voulaient pas voir les spectateurs (moi y compris). Les voix de Gosling et Stone sont réels et ma foi assez touchantes.

- Les références n’empêchent pas la compréhension du film, d'ou le fait que les spectateurs meme non cinéphiles ont pu adorer. C'est simplement un petit plus de les voir. Tout le contraire d'un ROgue One ou ceux qui ne connaissent pas star wars n'ont aucune idée de qui est cette dame qui dit "Hope" à la fin. Je prends un exemple extreme pour me faire comprendre :)

- Quand pour le seul moment du film on a un champ contre champ basique, on est ultra impliqué et triste que leur couple se déchire, pour moi cela fonctionne car avant la caméra est toujours libre et les couleurs sont très agréables, contrairement à ce vert inquietant rappelant Vertigo. C'est le même effet que Heat où la scène que tout le monde a retenu est le dialogue De Niro/Pacino.

- Il n'y a pas de réel "probleme de rythme", c'est simplement la mise-en-scene qui se pose pour nous impliquer dans cette idylle qui se transforme en drame. Non ceci n'est pas Lego Movie (que j'adore soyons clairs)

- La lumière du film est à tomber par terre, le travail des couleurs nous rincent la rétine du début à la fin, l'enrobage du film est précieux et beau tout simplement.

- Les chansons/thèmes/musiques sont très beaux, vont de poignantes à joyeuses, et accrochent à l'oreille

- Quelques scènes déjà culte pour moi : Emma Stone et le 1er casting raté, et celui réussi (les larmes ont coulés chez moi), le passage piscine 80s (petite ref à Boogie Nights), le concert, bien entendu la fin...

- La fin est magistrale de maîtrise et émotionnellement immense, c'est la fin parfaite pour cette histoire entre rêve accompli et amour impossible qui ne se réalise que dans la fiction et qu'à travers le regard des 2 personnages (c'est mon interprétation) Un vrai tourbillon d'émotions contraires, c'est très très fort. C'est cette fin qui fait passer le film de bon à grand selon moi.

- L'histoire est universelle dans le sens où tout le monde veut croire en ses rêves et veut les réaliser, la difficulté des personnages nous rappellent à la notre, l'attache a été très forte dans mon cas.

Et enfin :
- J'ai fait un petit pas de dans en sortant du film, même après la fin douce-amère, meme apres le semi-echec de leur amour.

========> En résumé le contrat est parfaitement rempli, rien à jeter selon moi, ni trop long ni trop court. Émotionnellement engageant, c'est assez incroyable que ce film existe, ce n'est pas une révolution mais plutot une somme de facteurs où tout était réuni pour créer une grand oeuvre de cinéma. Je vois en Damien Chazelle un futur (déjà ?) grand, à 32 ans seulement.

PS : Excusez-moi pour ce pavé assez brouillon, écrit à l'arrache sans grande reflexion dans l'ecriture mais j'en avais besoin :) J'espère vous avoir éclairé comme j'ai pu.

Hype par ci hype par la ..putain..je suis content d avoir vu le film sans jamais en avoir entendu parlé..elle a l air violente cette hype

Moi je dis..qu il faut lancer un kickstarter pour reunir assez de fond pour une ablation de l iceberg dans la poitrine de draven

Je n'ai pas aimé le film parce que je ne suis pas le public pour mais je reconnais que c'est un bon film, bien réalisé avec des acteurs (surtout Gosling) au top.
Par contre pour un ultra favori aux oscars, ça fait pauvre.
Manchester by the Sea n'est pas un chef d'oeuvre mais ça me semble un cran au dessus.
Whiplash est meilleur aussi je trouve si on s'en tient aux films de Damien Chazelle.

Manchester by the sea a plus d impact sur nos emotions mais globalement et techniquement je pense pas qu il soit un cran au dessus de la laland...🤔
Si on suppose que dans les deux cas l histoire des deux films ne t emporte pas...je pense que ce qu il en reste, serait plus interessant du coté de la la land

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Une petite vidéo très bien faite avec des extraits du film avec à coté leur référence

https://vimeo.com/200550228

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts