24FPS Debrief Septembre 2019

Draven 3 13:03
Parmi les sorties du mois de septembre 2019, la plus attendue était clairement Ad Astra de James Gray, et c'est pourquoi ce film occupe la plus grande partie de cet épisode de 24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler.
Voici les 5 films abordés sans spoiler par Julien et Jérôme :

- Parasite de Bong Joon-ho (à partir de 0:02:01)
- Hummingbird Project de Kim Nguyen (à partir de 0:10:05)
- Ça : Chapitre 2 de Andy Muschietti (à partir de 0:18:32)
- Diego Maradona de Asif Kapadia (à partir de 0:39:56)
- Ad Astra de James Gray (à partir de 0:51:56)

Et comme annoncé dans l'introduction de l'émission, Ad Astra bénéficie d'une longue partie avec spoilers à partir de 1:27:35 car il y a de nombreux points de discussion à aborder !



Bonne écoute, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez des insultes à la science-fiction telles que Ad Astra !

Crédits musicaux : Moonlight Sonata de Hidden Citizens, issu de l'album Revivals (2018)

Related Posts

hors-série 24864290189022853

3 commentaires

@Jérôme: Comme tu m'as l'air d'être friand de Hard SF, je te conseille la série " The Expanse " ( 4 saisons en cours ).
Cette série ferait presque passé le " Interstellar " de Nolan pour de la SF/fantasy, c'est dire ! ^^
Comme tu te revendiques cinéphile ( enfin je crois ? ), tu devrais connaitre le terme " La suspension de l'incrédulité ", non ? Je pense que tu sortirais moins de certains films et soyons fou, moins radical dans tes avis vis-à-vis des films que tu critiques parfois sans nuance. En fait ce n'est que mon petit ressenti d'auditeur. Heureusement Julien est souvent le modéré ( qui a dit le plus réfléchi ? lol ) de la bande. :-3

J'aime beaucoup The Expanse ! Je n'ai vu que les 2 premières saison du temps où elles étaient sur Netflix, et je n'ai pas Amazon Prime, mais je compte bien trouver un moyen de voir les deux saisons suivantes car c'est effectivement une très bonne série.

Je sais très bien ce qu'est la suspension d'incrédulité, et il est à mon avis difficile d'être fan de cinéma fantastique sans suspension d'incrédulité. Mais pour que cette suspension soit possible, il faut que le film soit bien écrit et cohérent avec lui-même, ce qui n'est pas du tout le cas d'Ad Astra qui lorgne tantôt vers le space-opera, tantôt vers la hard-SF, ce qui rend son univers impossible à appréhender et permet de soi-disant justifier toutes les incohérences hallucinantes de son scénario.

Je ne comprends pas trop qu'on essaye d'attaquer mon avis sur le film en me disant "tu n'aimes pas ci" ou "tu n'aimes pas ça", alors que je suis fan de beaucoup de films de SF qui prouvent aisément le contraire. Mon seul problème concerne l'écriture d'Ad Astra et les monceaux de bêtises qu'elle contient !

PS : Je suis heureux d'apprendre que Julien est considéré comme le modéré du podcast. ;)

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Archives du blog

Search

Follow us

Like us

Popular Posts