24FPS 79 : Mission : Impossible - Rogue Nation

Draven 8 15:02
Encore une saga abordée dans 24FPS, et il s'agit cette fois de Mission : Impossible par le biais de Rogue Nation, son dernier épisode en date, toujours chapeauté par Tom Cruise dans le rôle de Ethan Hunt (mais aussi en tant que producteur).
Comme toujours, Jerome et Julien reviennent tout d'abord sur les origines de la saga, ses deux séries TV, ainsi que les quatre films précédents, avant de livrer leur avis sans spoiler sur le cinquième film réalisé par Christopher McQuarrie. Puis après le signal sonore (à 1h34 d'émission), ils reviennent sur toutes les scènes et le scénario du film.



Bonne écoute, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du film !

Crédits musicaux : The A400 de Joe Kraemer, issu de l'album Mission : Impossible - Rogue Nation - Music From The Motion Picture (2015), et Whole Lotta Love de Led Zeppelin, issu de l'album Led Zeppelin II (1969)

Related Posts

action 6017535609258749357

8 commentaires

Salut,

Alors voila pour une fois nous ne sommes pas du tout du meme avis (d’un certain sens, ça se fete !)

Alors d’abord je crois que le Van Damme auquel Julien pensait, c’est Cavale sans issue

et Pour M:I

Alors pour le 1, c’est pour moi un chef d’oeuvre qui surpasse tous les épisodes de la saga meme encore aujourd’hui, c’est vraiment le mission impossible que je voulais voir au cinema

pour le 2, j’ai adoré aussi (non ne criez pas), je l’ai vu comme une danse, comme un ballet, j’ai eu la sensation de voir un wu xia pian américain, totalement surréaliste, des règles de la gravité et de la physique souvent bafoué, des héros iconisé a mort, oui c’est souvent ultra abracadabrant, théâtrale, mais tout comme peuvent l’être les wu xia pian, alors peut être que John Woo s’est trop eloigné de ce que pouvait être Mission impossible, mais je trouve que comme De Palma, il s’est amusé avec les codes de la série pour en sortir son film a lui

Pour le 3 … Patatra … l’ultra déception, mission impossible, qui était limite pour moi une saga ovniesque, devenait un film d’action lambda, je l’attendais pas mal, il a été super bien vendu (comme tous les films d’Abrams) et au final était super décevant (comme tous les films d’Abrams)

Pour le 4, c’était un peu mieux (non ne hurlez pas lol), quelques bonnes idées ici et la (les gadgets qui ne marchent pas) mais handicapé par Jeremy Renner, son personnage était assez lourdingue, son passif ultra téléphoné, et l’acteur manque cruellement de charisme, et la scène final dans le garage était interminable … Bref, il y avait du mieux par rapport au 3, mais on arrivait toujours pas a s’extirper du film d’action lambda

Pour le 5 c’est encore un peu mieux, de très bonnes idées : le theatre et la course poursuite en moto qui ferait passer fast and furious pour une course de tracteur, Rebecca Ferguson, brillante, et j’ai trouvé un coté plus James Bond, qui me fait dire que le critique qui parlé de Ethan Hunt comme étant le nouveau Bond n’a pas entièrement tord (mais bon j’ai pas du tout aimé Skyfall)

Donc conclusion pour moi Mission impossible a perdu la fraicheur des 2 premiers donc mon classement

1-2-5-4-3

Je vous trouve assez dur avec la scène de l'opéra, vous ne trouvez pas que la scène est très bien agencée et inventive ? Et que le décor est particulièrement bien utilisé ?
Très bon podcast en tout cas :)

Ah et sinon bon podcast comme d'hab !

Totalement d'accord, cette scene est vraiment bonne

C'est vrai que nous aurions probablement dû insister un peu plus sur la grande qualité de cette scène qui est aux antipodes de ce que nous avait proposé Quantum Of Solace en 2008.

Merci beaucoup !

Merci également pour ton classement des films de la saga. Tu sais, il y a une chose qui m'amuse au sujet du 3, c'est le fait que son concept est finalement très similaire à celui du 1. Ce sont les deux seuls films où Ethan Hunt est trahi par l'un de ses supérieurs au sein de l'IMF et où il doit combattre un ennemi tout en prouvant son innocence. Reste que le traitement de ce concept est effectivement traité de façon bien différente par Brian De Palma ou J.J. Abrams. Mais il y a tout de même des choses assez malignes dans le film d'Abrams, comme le braquage du gratte-ciel à Shangaï, qu'on ne voit absolument pas au final ! J'ai donc du mal à le considérer comme un film d'action basique...

Quant au 2, c'est probablement le film le plus fidèle à l'esprit de la saga, avec une mission officiellement confiée au début (si on excepte le fait que Ethan Hunt fait quasiment tout tout seul au final). Mais en revanche je trouve que c'est un très mauvais John Woo, ou plutôt une parodie de John Woo, où toutes les signatures visuelles du réalisateur sont bien reprises, mais de façon tellement poussives qu'elles en deviennent ridicules.

Là où je te rejoins un peu, c'est par rapport au fait que les 3 derniers films sont effectivement beaucoup moins liés aux styles de leurs différents réalisateurs (sauf peut-être celui de Brad Bird qui se permet tout de même quelques folies visuelles), et que la saga ressemble désormais davantage à n'importe-quel film d'action.

Merci en tout cas d'avoir partagé avec nous cet avis très intéressant !

Disons que Abrams n'a pas vraiment de talent visuel comparé a De Palma, on voit bien qu'il vient de la TV ... (le Braquage a Shanghai c'est bien le braquage qu'il fait après avoir approximativement calculé l'angle qu'il lui fallait pour tomber sur le batiment ? Bon OK troll facile, on va dire que des scenar de Orci et Kurtzman, c'est le moins pire)

Pour le 2, effectivement il est pas au niveau d'Hard boiled ou de The Killer, mais ca reste un film totalement hallucinant dans ce qu'il montre, le seul bemol qui j'y avais trouvé c'etait la colombe (J'ai toujours pensé que ca avait été rajouté a l'arrache par la prod pour s'assurer que les fan de Woo crient pas au scandal lol)

Et pour Brad Bird, on va dire que je trouve qu'il a du talent a filmer la maladresse, mais j'ai trouvé que c'etait pas trop le film qu'il lui fallait pour pouvoir s'exprimer pleinement, tout comme Star Wars d'ailleurs donc je fais partie des satisfait qu'il ne soit pas au commande (mais des non satisfait qu'Abrams y soit)

Ah et pour moi Alec Baldwin est deja le secretaire d'etat, et que la dissolution officielle de l'IMF etait necessaire pour permettre a Hunt de bosser sans contrainte et eviter les taupe du syndicat

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Search

Follow us

Like us

Popular Posts